Paru dans Ouest-France du 28 avril 2015

ARt 20150428-COJules Lambert (à gauche) président du jury et Jean-Claude Michineau, président régional, décernent le Grand prix des Rencontres régionales à Jean-François Goujon, au centre. |

Les récompenses des 67e Rencontres régionales de courts-métrages ont eu lieu dimanche. Un Angevin a reçu le Grand prix pour son polar, La déclaration.

L’événement

Trois jours durant, quarante-six réalisateurs non professionnels du Grand Ouest, Bretagne et Pays de la Loire, se sont retrouvés à Montjean-sur-Loire, au centre cinématographique, pour les 67e Rencontres régionales de courts-métrages. Dimanche midi, le président du jury, Jules Lambert, journaliste honoraire et réalisateur, entouré de deux membres de vidéoclubs et de deux cinéphiles, a procédé à la remise des prix.

Le plus prestigieux, le Grand prix de ces rencontres régionales, ainsi que le prix du public, ont été attribués à Jean-François Goujon, membre du club 3e OEil d’Angers, pour son polar en huis clos : La déclaration. Si le réalisateur est un habitué de ces rencontres, c’est sa première grande récompense.
« C’est le fruit d’un travail collectif au sein du club, déclare-t-il modestement. On se stimule mutuellement en étant très exigeants sur la qualité de la réalisation. »

« Nous avons besoin de jeunes »

Une exigence qui, à l’évidence, a profité au club, puisque le prix spécial du jury actualité a été décerné à Jean-Claude Michineau ; le prix de la fiction à Claude et Monique Jouy ; le prix de l’expression libre à Michel Pigneul et celui de Montjean-cinéma à François Brémaud. Huit films, dont quatre du 3e OEil, représenteront la région Ouest au Festival national de Vichy.

Satisfait de cette sélection, le président affiche pourtant un brin d’inquiétude : « Nous avons besoin de jeunes, avec une conception plus moderne du court-métrage. »

 

Posted in Non classé

Laisser un commentaire